Prémisses de la victoire d'Alep: Secrets de la confusion d'An-Nousra et de "l'ASL"

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Share

 

 

Khaled Abdelhafiz : 

Avec le progrès de l'armée arabe syrienne et ses soldats d'élite en tête, venant de la banlieue-est d'Alep, Les rebelles armés de l'opposition vivent dans un état de confusion et de peur dans les zones qu'ils contrôlent dans les districts orientaux d'Alep !

La confusion est apparu sous la forme de décisions rapides et peu étudiées, tels que le "couvre-feu", la déclaration de la "mobilisation générale" et plus récemment la fermeture de l'unique point de passage entre l'est et l'ouest d'Alep à Boustan-il-Qasr. Ce qui signifie la séparation complète des deux parties d'Alep !  

Dans un communiqué commun, rendu public mardi 12 novembre, des groupes terroristes de la prétendue Armée Syrienne Libre : Le groupe nommé "Liwa-At-Tawhid", des groupes takfiristes et wahhabites : ceux appelés "Jabhat-Oun-Nousra" et "Ahrar-ou-Sham" et d'autres groupes extrémistes soutenues par l'Occident et le Golf, ont décrété la mobilisation générale de toutes les formations armées actives dans la ville d'Alep. Selon le communiqué, cette nouvelle mesure intervient après l'offensive déterminante de l'armée arabe syrienne contre de nombreux secteurs du sud et de l'est de la province. Des opérations qui se sont soldées par la purification de nombreuses localités notamment As-Sfayra, Tal-Arn, la 80e brigade de défense aérienne près de l'aéroport international d'Alep, récupérée en 6 heures alors qu'ils l'ont pris après 6 mois de siège, et enfin la prise de contrôle de Hay-Bandara à la limite de la vieille ville d'Alep !

Toute partie qui ne respecterait pas ces directives, serait poursuivie, désarmée et présentée devant leurs prétendues instances juridiques, selon le communiqué, dont voici une copie :


Les groupes terroristes annonce "la mobilisation générale"
suite à l'avance de l'armée d'As-Sfayra vers Alep

Il est à noter que les factions de l'opposition armée ont commencé à souffrir d'un manque de financement et d'armement, spécialement après le contrôle par le dit "Etat islamique en Irak et du Levant" des routes d'approvisionnement turc ! Cette situation a mis "At-Tawhid" et les autres factions rebelles dans une situation sécuritaire et militaire précaire, en particulier avec l'approche des unités de l'armée arabe syrienne venant de la banlieue-est d'Alep.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires